Un adolescent retrouvé la tête découpée de son corps et en partie mangée.

Véritable drame d'horreur

Ayoye
Un adolescent retrouvé la tête découpée de son corps et en partie mangée.

Un adolescent de 13 ans est mort démembré avec son visage en partie dévoré, rapporte 20 Minutes. 

Le drame digne d'un film d'horreur  gore est survenu dimanche soir à Tarascon, dans les Bouches-du-Rhône. L'adolescent rentrait chez sa mère, confirment des sources policières à 20 Minutes. 

Le propriétaire de la maison soupçonné d'être le cannibale a été tué par un policier adjoint qui est aujourd'hui sous enquête par l'IGPN. 

Vers 23 h 15, un homme a contacté les autorités après avoir aperçu un sac de poubelle dont la forme faisait penser à un corps humain dans un appartement. Les policiers ont vu en arrivant sur les lieux un homme s'enfuir par le toit au moment où ils enfonçaient la porte. 

Dans la cuisine, ils font alors la macabre découverte d'un sac de poubelle contenant un corps où il manquait un bras et la tête, qui a plus tard été retrouvée dans un seau dans la salle de bain. 

« Elle a été en partie mangée », explique une source policière à 20 Minutes, en précisant que des objets sataniques ont également été retrouvés. 

La victime est un adolescent de 13 ans qui s'était enfui vendredi d'un foyer à Marseille où il avait été placé. L'enquête a démontré qu'il se rendait chez sa mère, qui vit non loin de l'appartement où son corps a été retrouvé. 

Arthur A., le propriétaire de la maison, a été localisé dans la nuit au centre-ville d'Arles. L'homme a des antécédents de violence et de séjours en institut psychiatrique. 

Il aurait tenté de s'enfuir en passant au-dessus d'une grille. Un policier adjoint aurait alors tiré sur lui. Mais malgré l'intervention des secours, il a succombé à ses blessures.  

« Il a pu être pris de panique, on connaissait la dangerosité de cet homme », ajoute la source policière.

L'IGPN enquête parallèlement à la police locale.