La Québécoise qui transportait dangereusement son bois l'a également volé.

Elle avait volé le bois dans une quincaillerie

Ayoye
La Québécoise qui transportait dangereusement son bois l'a également volé.

Une femme qui a transporté de façon dangereuse des planches de bois dans sa voiture est également suspectée de les avoir dérobées dans une quincaillerie, forçant les autorités à mener une perquisition chez elle, à Granby, rapporte La Voix de l'Est. 

Les images sont devenues virales sur le web. On y voit un Toyota Yaris grise circuler de manière dangereuse sur la route 112, la semaine dernière. Comme la plaque d'immatriculation du véhicule était visible, les policiers ont rapidement retrouvé la personne au volant. 

« On avait amorcé une enquête parce que ce n’était pas sécuritaire de circuler de cette façon. L’enquête nous a permis d’identifier la conductrice du véhicule. Ces matériaux avaient été volés dans un commerce », explique à La Voix de l'Est Marc Farand, porte-parole du Service de police de Granby.

Les policiers sont ensuite arrivés chez la suspecte avec un mandat de perquisition. Ils ont également troqué leurs fusils pour des perceuses, afin de démanteler la plateforme construite avec le bois. 

La suspecte est une femme de 55 ans de Granby. Elle est connue des policiers et sera bientôt rencontrée par les enquêteurs. Elle risque d'être accusée de vol, en plus d'une contravention pour transport dangereux de matériaux. 

Voici la vidéo: