Un fou furieux bat à mort un goéland avec une pelle pour enfants

Un fou furieux !

Ayoye
Un fou furieux bat à mort un goéland avec une pelle pour enfants

Un homme a donné lieu à un spectacle horrible sur une plage britannique en battant à mort un goéland avec une pelle pour enfants devant une foule de familles rassemblées, rapporte le Mirror. 

Une femme témoin de la scène sanglante a dénoncé le fait que cela soit survenu sous les yeux de plusieurs enfants. 

La dame dit qu'un groupe assis près d'elle a lancé plusieurs cannettes de soda sur une mouette qui se trouvait non loin. Les cannettes ont blessé l'oiseau, qui fait partie des espèces protégées par la loi. 

Elle ajoute qu'un individu du groupe « l'a battu à mort avec une pelle pour enfants ». 

En intervenant auprès du groupe, la dame et un autre membre de sa famille ont ensuite été insultés par le groupe. 

À l'arrivée des autorités sur les lieux, le groupe de fautifs avait déjà quitté la plage. 

« Nous venons de voir une famille jeter des cannettes de Coca sur une mouette. Puis, comme si cela ne suffisait pas, un oiseau a été grièvement blessé par une canette. L'un des hommes l'a battu à mort avec une pelle pour enfants devant tous nos enfants et toute une plage pleine de familles », a témoigné la dame au Cornwall Live.

« Nous les avons ensuite confrontés pour leur dire à quel point nous étions dégoûtés de leur comportement, avant d'être agressés verbalement par eux », poursuit-elle. 

« Ils ont ensuite quitté la plage, laissant derrière eux des ordures, des serviettes et de la crème solaire. La police a été appelée mais [il n'y a] pas grand-chose qu'elle puisse faire sans nom et adresse. C'était absolument horrible. De toute ma vie, je n'ai jamais été témoin de ce genre de violence contre un animal », ajoute-t-elle. 

Un autre homme est intervenu pour ramasser le cadavre de l'oiseau afin de l'enlever du regard des enfants choqués d'avoir été témoins de cette scène violente. 

La dame envisage désormais de partager des photos sur les réseaux sociaux afin que l'homme qui aurait attaqué la mouette soit identifié, mais craint des représailles. 

La police de Cornwall n'a pas encore été en mesure de confirmer au Mirror que l'affaire fait l'objet d'une enquête.