Un Montréalais écope de 10 ans de prison pour avoir battu sa voisine à mort

Jérémie McLaughlin-Thibault a été condamné à la prison

Ayoye
Un Montréalais écope de 10 ans de prison pour avoir battu sa voisine à mort

Un homme possédant de nombreux antécédents de violence conjugale passera 10 ans derrière les barreaux pour avoir battu sa voisine à mort, rapporte La Presse.

Jérémie McLaughlin-Thibault a été condamné vendredi dernier pour des faits qui se sont déroulés en 2019 dans l'est de Montréal. 

De son côté, la Couronne demandant 15 ans de prison afin d'envoyer un message clair contre la violence envers les femmes. 

L'homme de 37 ans a été reconnu coupable par un jury d'homicide involontaire sur la personne de Vickie Belle-Isle.

En juin 2019, il avait tué sa voisine à coups de rouleau de sacs de plastique industriels dans son appartement à Pointe-aux-Trembles. 

« Aucun mobile n’a été mis en preuve et l’homicide demeure inexpliqué », a tranché le juge Daniel Royer, de la Cour supérieure.

McLaughlin-Thibault ne formait pas un couple avec sa victime, qui vivait dans le même immeuble. Il pouvait ainsi aller et venir « librement » dans l'appartement que la jeune femme partageait avec deux colocataires, dont l'un d'eux a surpris le tueur en flagrant délit.

« Le Tribunal retient que M. McLaughlin-Thibault reconnaît s’être emporté, mais qu’il n’a pas voulu le résultat funeste », a ajouté le juge, cité par La Presse. 

L'homme possédait déjà de nombreux antécédents judiciaires en matière de violence contre des femmes. Depuis 15 ans, il avait déjà six dossiers de menaces et 9 de voies de fait, souvent en violence conjugale. Au moment de tuer Mme Belle-Isle, il était sous probation.