Un père écope d'une contravention très salée pour avoir transporté son fils dans la boîte de sa camionnette

« C’est un comportement très dangereux »

Ayoye
Un père écope d'une contravention très salée pour avoir transporté son fils dans la boîte de sa camionnette

Un père et son fils ont écopé d'une amende parce que le jeune homme de 22 ans était passager à bord de la boîte de la camionnette conduite par son père, rapporte Le Soleil. 

L'incident est survenu vendredi sur la route 112 à Saint-Étienne-de-Bolton. L'homme de 59 ans conduisait le véhicule avec, à bord, son fils installé dans la boîte de la camionnette.  

C'est vers 17 h 30 qu'une agente de la Sûreté du Québec (SQ) les a interceptés, a confirmé au Soleil  Valérie Beauchamp, agente d’information au corps policier québécois. 

Le père et le fils ont ainsi chacun écopé d'une amende de 1 500 $ et de 12 points d'inaptitude. Les deux ont vu leur permis de conduire suspendu pour 7 jours. Le véhicule a également été saisi. 

« C’est un comportement très dangereux. Il n’y a aucun dispositif de sécurité dans la caisse d’une camionnette. En cas de collision, le passager peut être projeté hors du véhicule », explique Mme Beauchamp au Soleil.

« Ce n’est pas survenu dans un chemin de ferme, mais sur une grande route provinciale », poursuit-elle. 

L'Estrie a également été le théâtre d'autres excès de vitesse importants récemment. 

Le 14 juillet dernier, une automobiliste de 39 ans a fait une course et roulait à 163 km/h dans une zone où la limite est de 60 km/h. Elle a écopé de 14 points d'inaptitude et d'une contravention de 1 238 $. Son permis a également été suspendu pour 7 jours. 

Le jour suivant, à Saint-Étienne-de-Bolton sur l'autoroute 10, un homme de 30 ans originaire de Québec a également roulé à 160 km/h dans une zone où la limite est de 100 km/h. Cela lui a coûté 1 088 $ d'amende et 10 points d'inaptitude, en plus d'une suspension de son permis pour 7 jours.